Accueil
 

Contact

  Mail :  contact@apgo-galop.fr

 

Adresse :

APGO

BP 24118

44241 La Chapelle sur Erdre

 

Vous êtes adhérent et ne possédez pas d'espace ? vous pouvez cliquer sur S'inscrire à droite puis envoyer un mail à contact@apgo-galop.fr pour demander l'activation
Vous êtes connecté :)

Cliquez sur votre compte pour consulter l'historique de vos commandes sur la boutique adhérent

Contact

  Mail :  contact@apgo-galop.fr

 

  Adresse :

     APGO

     BP 24118

     44241 La Chapelle sur Erdre

Nos Actualités

1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13 14 15 16 17 18 19 20 21

CHALLENGE APGO PONEYS AU GALOP A BLAIN

05/04/2018

CHALLENGE APGO PONEYS AU GALOP A BLAIN

Voici le nom des lauréats:

Première,  Amandine Seignoux devant Earine Dubourg puis Louis Bouton.

Classement général après 3 épreuves : Amandine Seignoux et Augustin Madamet chacun 10 points. 

 

CHALLENGES AGCO-APGO-FITECO A MACHECOUL

04/04/2018

CHALLENGES AGCO-APGO-FITECO A MACHECOUL

Voici le résultat:

 

OrdreChevalPropriétaireCavalier(e)Entraineur
1 STARDUM Mme France Fertillet
 M. François GAUTIER
 Pierre FERTILLET
2
PRINCE OFFTHE HILL
M. Bernard STOFFEL
 Melle Astride PELTIER
Philippe PELTIER
3 CALIPSO DAY SARL Écurie A. POMMERAIE
 Melle Traçy MENUET
 Norbert LEENDERS

CHALLENGE APGO PONEYS AU GALOP A DURTAL

20/03/2018

CHALLENGE APGO PONEYS AU GALOP A DURTAL

Voici le nom des lauréats

Premier, Augustin Madamet devant Jad Hondier, et Earine Dubourg        

CHALLENGE OBSTACLE APGO-REVERDY A ANGERS

26/02/2018

CHALLENGE OBSTACLE APGO-REVERDY A ANGERS

Voici le résultat

 

OrdreChevalPropriétaireJockeyEntraineur
1NOTRE VIRENNEM.Pascal JOURNIACAlexandre LETHUILLIERPascal JOURNIAC
 2 ZIA MARTA
M. Christian SALET
Morgan REGAIRAZ
Dominique BRESSOU
 3FULL OF STAR
M. Jérome ROYER
Davy DELALANDE
Christophe RESTOUT

L'APGO VOUS PRÉSENTE SES MEILLEURS VOEUX POUR L'ANNÉE 2018

01/01/2018

L'APGO VOUS PRÉSENTE SES MEILLEURS VOEUX POUR L'ANNÉE 2018

ADHÉRENTS A L'HONNEUR POUR L'ANNÉE 2017

29/12/2017

ADHÉRENTS A L'HONNEUR POUR L'ANNÉE 2017
DatesHippodromesPropriétairesCatégoriesPrixCheval
3/2PAUSté Guy DENUAULTListed-RaceCamille DUBOSCQLOU PRINCESS
5/3AUTEUILMARAIS DES PICTONSListed-RaceBEUGNOTULYSSE DES PICTONS
11/3SAINT-CLOUDSucc H. de la CHAUVELAISListed-RaceALTIPANKOURKAN
31/3MAISONS LAFFITTEM. Claude Le LAYListed-RaceRIGHT ROYALHOLDTHASIGREEN
31/3MAISONS LAFFITTEM. Douglas MC MILLANGroupe 3 AQPSPrix d'ESTRUVALCOMECA
2/4SAINT-CLOUDHaras de SAINT PAIRGroupe 3 Edmond BLANCJIMMY TWO TIMES
10/4MAISONS LAFFITTEM. Alain PRUDENTQuintéChâteau de Maisons Laf.KITKARMA
10/4MAISONS LAFFITTEHaras de SAINT PAIRGroupe 3Prix IMPRUDENCEVIA RAVENNA
16/4CHANTILLYMme VIDAL (co-pro)Groupe 3Prix de FONTAINEBLEAUBRAMETOT
2/5COMPIEGNEM. Joël-Jean HAMONQuintéPrix de La ROCHELLECHRIS DE BEAUMONT 
23/5SAINT-CLOUDHaras de SAINT PAIRListed-RacePrix de PONTARMETRAIS FLUORS
11/6LYON PARILLYM. Claude Le LAYListed-RaceGrand Prix de LYONHOLDTHASIGREEN
18/7VICHYM. Yves BAUERQuintéPrix de l'ALLIERBEAMA
18/7VICHYMme E. LE CLEZIOListed-RaceDéfi du galopSMART WHIP
19/7VICHYMme THÉARDGroupe 3 AQPSUnion AQPS Centre-EstDEMEY
17/8VICHYMme FERTILLETGroupe 3 AQPSCritérium du CentreET DITE
24/8CLAIREFONTAINEHaras de MAGOUETListed-RaceVille de DEAUVILLEGOTHATIR
4/9CRAONMme LE CLEZIOListed-RaceDÉFI DU GALOPSMART WHIP
7/9AUTEUILM. Joël-Jean HAMONListed-RaceJEAN BARTCHRIS DE BEAUMONT 
24/9CRAONMme Étienne LEENDERSListed-RaceGrand  steeple de la MayenneFAUBURG ROSETGRI
25/9CRAONM. Gilbert GOEFFICQuintéPrix du Pays de CraonNARDO
22/10SAINT-CLOUDM.Gilbert GOEFFICQuintéPrix JOUVENCENARDO
22/10NANTESM. Soaig GUERINListed-RaceGrand Steeple de Loire Atl.BAGDAD CAFE
22/10NANTESMme LE CLEZIOListed-RaceDéfi du galopSMART WHIP
5/11AUTEUILM. Gheorghe CODREListed-RacePrix Bernard SECLYROXINELA
10/12TOULOUSEM. Claude Le LAYListed-RaceDéfi du galopHOLDTHASIGREEN

UN CONSEIL D'ADMINISTRATION DE L'APGO S'EST TENU MERCREDI 20 DÉCEMBRE 2017

21/12/2017

UN CONSEIL D'ADMINISTRATION DE L'APGO S'EST TENU MERCREDI 20 DÉCEMBRE 2017

Élections des membres du bureau

Date d’effet 1/01/2018 durée 2 ans


Gérard NICOL a été réélu à l'unanimité en qualité de Président.


Élections des membres du bureau:  

Ont été élus à l’unanimité: Jean Uzel vice-président, Jean-Charles Coudé secrétaire, Gérard Vilaine trésorier, Philipe Desbois animation, Jean-Paul Mercier organisation, Jean-Luc Ruaux site internet, tenue du fichier informatique des adhérents. 

 

Lors de cette réunion, nous avons accueilli  5 nouveaux membres du conseil d'administration: Sophie Prugnaud, Erwan Barichard, Dominique Gicquel, Olivier Piraud & Gérard Vilaine. Nous leur souhaitons la bienvenue et les remercions pour leur investissement.



BONNES FÊTES DE FIN D'ANNÉE

16/12/2017

BONNES FÊTES DE FIN D'ANNÉE

COMPTE-RENDU DE L'ASSEMBLÉE GÉNÉRALE DU 10 DÉCEMBRE 2017

16/12/2017

COMPTE-RENDU DE L'ASSEMBLÉE GÉNÉRALE DU 10 DÉCEMBRE 2017

Trois invités excusés, Charles-Henri De MOUSSAC Président du Syndicat National, Pierrick ROUXEL Président de l’ASSELCO et Jean-Hugues de CHEVIGNY Président du Comité Régional (tous les 3 en déplacement sur Deauville).

En préambule, le président Gérard Nicol a lu un message de Charles-Henri De Moussac traitant principalement du plan d’économie de France-Galop pour 2018 et du régime social des jockeys, puis il a présenté l’ordre du jour suivant :

  Approbation du procès verbal de l’Assemblée Générale du 13/11/2016

  Informations sur les mandats détenus au titre de l’APGO

  Origine de l’APGO

  Rapport d’activité

  France-Galop

  Syndicat National

  Administrateurs de l’APGO

  Compte-rendu financier (année 2016)

  Fixation de la cotisation 2018

  Nominations d’administrateurs

  Examen des vœux

  Questions diverses

Suite au vote et à l'approbation du procès-verbal de l’Assemblée Générale du 13/11/2016, le Président a communiqué sur les mandatures, élections et nominations des différentes instances du galop.

Il a rappelé l’origine de l’APGO qui fêtera ses 75 ans en 2018.

        Rapport d'activité

Présentation par Philippe Desbois d’une rétrospective des évènements organisés en 2017 et des résultats des différents challenges.

Le Président a repris la parole pour présenter les évènements programmés,  envisagés et à l’étude en 2018. Entre autres, pour les adhérents qui n’étaient pas présents, retenez la date du samedi 21 avril 2018 qui nous réunira pour fêter ensemble notre soirée Casaques et Cravaches d’Or de l’Ouest à Saint Mars La Jaille.

Dans un contexte où subsistent des inquiétudes, Gérard Nicol a souligné quelques bons chiffres concernant l’APGO avec des motifs de satisfaction : 544 adhérents dont 38 nouvelles adhésions en 2017, 632 victoires entre janvier et fin novembre 2017, 24 victoires de quintés, listed-race et groupes.

Jean-Luc Ruaux, administrateur du site web de l'APGO a communiqué quelques chiffres sur le taux de fréquentation en progression de notre site, les articles et résultats publiés sur la page "actualités" puis la communication réalisée sur les challenges auprès des entraineurs, des adhérents et des sponsors en remerciant vivement ces derniers pour leur soutien.

Malgré ces bons résultats le Président n'a pas caché ses craintes concernant les comptes de la société mère en invoquant le plan de réduction des allocations pour 2018. Il a rappelé les décisions prises lors de la réunion du conseil d’administration de France-Galop du 30 novembre 2017, qui a approuvé à l’unanimité un nouveau projet en tenant compte des nombreuses observations formulées dont celles de l’APGO :

  Suppression de la cinquième place annulée

  Diminution du nombre de suppression de courses PMH.


 

 

 

        Débat concernant le statut des jockeys

Le Président Nicol a indiqué l’origine actuelle  du statut des jockeys, il a rapporté les débats qui ont eu lieu avec les représentants des jockeys, les positions du Syndicat National et des autres associations de propriétaires. Il a rappelé l’orientation prise par l’APGO,  unanimement les adhérents présents ont refusé d’établir des contrats de travail et des bulletins de paie pour chaque monte.

 

        Syndicat National

Gérard Nicol a évoqué la situation financière, Sophie Marest, Directrice du Syndicat National est intervenue et a également communiqué quelques chiffres concernant le nombre d'adhésions au niveau national. Puis elle a rappelé combien l'adhésion à notre association est importante en détaillant les différents avantages et services apportés aux adhérents. Nous avons remercié Sophie qui quitte le Syndicat National pour d’autres aventures et pour le travail qu’elle a accompli ces dernières années. Elle nous a présenté sa remplaçante Isabelle Cheminant à qui nous souhaitons la bienvenue.

 

Georges Lanoë, trésorier, qui ne renouvelle pas son mandat après plus de 25 ans de bons et loyaux services, a été longuement applaudi. Il a communiqué le détail du compte rendu-financier. Le résultat de l'exercice 2017 a fait ressortir un excédent de 260 €.

 Au terme de cette assemblée générale, Mériadec Blanchet à présenter la Sté MARKEL (assurances) puis Gilles Ozouf Directeur de la Sté FITECO (expertise comptable, conseil, audit) à exposer des informations sur la fiscalité. Nous rappelons que ces 2 sociétés font parties des partenaires qui nous accompagnent pour nos challenges. Merci pour leurs interventions respectives.

Vous pouvez retrouver le diaporama qui a été présenté lors de cette AG sur votre espace « adhérents » onglet « ressources documentaires », ainsi que les documents présentés par M. Ozouf et des photos prises pendant la réunion.

Gérard Nicol et les membres du Conseil d’Administration remercient les personnes qui ont participé à cette réunion annuelle. Remerciements au Président de la société des courses d’Angers M. François Saint André de nous avoir accueilli dans les locaux de l’hippodrome à l’issue d’une réunion de courses tout obstacle.

Un cocktail suivi d’un buffet ont clôturé la soirée, dans un esprit de convivialité, de partage et d’échanges.

STATUT DES JOCKEYS LES DÉCLARATIONS DU SYNDICAT

03/12/2017

Chers adhérents,

Votre Syndicat continue de vous informer du dossier en cours sur le statut des jockeys. En cette fin d'année, nous avons régulièrement échangé avec France Galop, l'Association des entraîneurs, l'Association des jockeys, les autres Associations de propriétaires et le Ministère de l'Agriculture et de l'Alimentation qui nous a reçu le 22 novembre dernier.

Pour rappel, l'Association des jockeys demandent à France Galop de délivrer des bulletins de paie au nom des propriétaires. Votre Syndicat a donc pris l'initiative de réunir les Associations de propriétaires autour d'un avocat commun car nous sommes toutes unanimes et solidaires dans ce dossier : le propriétaire ne peut pas être l'employeur du jockey qui devrait donc adopter un statut de travailleur indépendant.

 

21 novembre 2017. Communiqué de presse.
Veille de la réunion au Ministère de l'Agriculture et de l'Alimentation.

 

Charles-Henri de Moussac : « Pas une simple formalité… »
Le Président du Syndicat national des propriétaires de chevaux de course au Galop explique pourquoi, contrairement à ce que certains voudraient faire croire, l’édition de bulletins de salaire ne sera pas une simple formalité. Au contraire, les conséquences seront nombreuses et méritent une étude approfondie.

« Suite aux déclarations publiées dans la presse sur le statut des jockeys, je voudrais mettre en lumière la complexité de ce dossier. Les conséquences, pour tous les propriétaires, seront importantes. On ne peut donc pas parler d’une "simple extension de la circulaire de 1979", comme j’ai lu récemment dans ces colonnes.

Que veulent les jockeys ? Des bulletins de paie et donc que France Galop édite, au nom des propriétaires, des Contrats de travail à durée déterminée (CDD). Soyons précis : un nouveau CDD pour chaque monte, pour chaque course. On parle de 77.000 contrats par an, au minimum. De fait, le propriétaire deviendra très officiellement l’employeur du jockey.

Le risque juridique. Devenir l’employeur du jockey crée d’abord un risque juridique pour tous les propriétaires. Tout d'abord, dans l'exécution même du contrat de travail. L'Association veut que le jockey soit salarié du propriétaire quinze minutes avant la course, le temps de la course et quinze minutes après la course. Ainsi, la responsabilité civile et pénale du propriétaire pourrait être engagée pour une blessure en dehors de sa monte.
Ensuite, le contrat de travail implique des obligations de l'employeur vis-à-vis de son salarié et donc un risque important pour les propriétaires de se voir assigner en justice et cela pour de multiples raisons : parce qu'un jockey estime que sa sécurité n'était pas assurée dans l'exercice de sa mission ou bien parce qu'il n'a pas reçu la monte suivante, il l'assignera pour rupture abusive du contrat de travail...

Le risque fiscal. Aujourd’hui, un grand nombre de propriétaires – en particulier les plus petits – sont fiscalement « non intervenants ». Lors d’un contrôle fiscal, ils doivent d’ailleurs le prouver en demandant à l’entraîneur d’attester que c’est lui qui engage les chevaux par exemple. Ce statut de non intervenant est très précieux, puisqu’il permet de ne pas intégrer les gains à ses autres revenus.
Mais si le propriétaire non intervenant devient employeur de la personne qui monte son cheval, il semble évident que son statut de non intervenant ne sera plus reconnu. Il devra donc déclarer tous ses gains… sous peine d’un risque de redressement fiscal.

Le risque financier. Aujourd'hui, le régime du statut des jockeys est un régime dérogatoire car les propriétaires payent des charges sociales sur la monte perdante… mais pas sur la monte gagnante (7% de l’allocation, victoire et places) qui est en BNC (bénéfices non commerciaux). En formalisant la monte perdante, il faudra demain formaliser la monte gagnante. Car pourquoi les deux éléments, qui correspondent à une seule et même prestation, seraient-ils taxés et chargés différemment ? Il n’y aucune raison pour cela.

Le risque pour toute la filière. La société-mère nous dit avoir mis en place un système pour éditer ces contrats. Mais cette mesure aura évidemment un impact financier. Si France Galop sous-traite la rédaction de chaque contrat ou si elle les traite en interne, cela entraînera dans les deux cas un coût important pour l'Institution. Et nous ne pouvons pas imaginer que ce coût serait imputer aux comptes des propriétaires.

Que vous soyez propriétaires, jockeys, éleveurs ou entraîneurs, ce dossier du statut des jockeys vous concerne et il est bien plus complexe que veulent nous le faire croire certains. C'est un dossier qui demande beaucoup de réflexion et de dialogue, ce que nous avons toujours demandé. Nous déplorons être convoqué en urgence au Ministère de l'Agriculture et de l'Alimentation ce mercredi 22 novembre suite à la menace de grève de l'Association des jockeys alors que suite à notre dernière réunion en janvier nous avions demandé, par l'intermédiaire de nos conseils, la tenue d'une nouvelle réunion pour faire avancer ce dossier. Nous espérons que nos discussions se tiendront dans un climat apaisé et en étroite collaboration avec les jockeys afin de trouver une solutio n permettant de garantir et conserver les jockeys dans leurs droits ainsi que de permettre aux propriétaires de continuer à vivre leur passion sans contrainte supplémentaire. »

 

23 novembre 2017. Communiqué de presse commun des Associations de propriétaires.
Lendemain de la réunion au Ministère de l'Agriculture et de l'Alimentation.

« Les associations de propriétaires restent plus que jamais ouvertes au dialogue
Lors de la réunion qui s’est tenue le 22 novembre 2017 au ministère de l’Agriculture, les associations de propriétaires assistées de leur conseil Me Kertudo, du Cabinet Barthélémy Avocats, étaient présentes afin d’une part, d’évoquer à nouveau la question du statut social des jockeys et d’autre part, pour éviter une situation de blocage des courses annoncée par l’association des jockeys à partir du 26 novembre prochain.
Les associations de propriétaires se sont rendues à cette réunion avec la ferme intention de trouver une solution adaptée aux revendications et aux alertes soulevées précédemment par les jockeys. A ce titre, suite à la réunion qui s’est déroulée au même ministère de l’agriculture au mois de janvier 2017, les associations ont, à trois reprises, sollicité les services du ministère pour continuer le dialogue et chercher une situation de compromis. Ces demandes sont restées sans réponse.
Depuis le début des échanges, les associations de propriétaires se sont positionnées dans une logique de dialogue afin que l’ensemble des acteurs de la filière puisse trouver un terrain d’entente.
Ce mercredi 22 novembre, les associations de propriétaires soulignent le travail du ministère pour lancer une mission auprès des inspections et des administrations compétentes afin d'évoquer la question de fond relative au statut des jockeys. Les propriétaires attendent avec impatience les conclusions de leur rapport qui doit aboutir au plus tard le 30 juin 2018 mais regrettent qu’aucune solution n’ait été trouvée pour répondre aux problématiques urgentes soulevées par les jockeys.
En effet, pour la période transitoire de six mois, aucune solution neutre n'a été retenue. Ainsi, le ministère a proposé à France Galop d’éditer des bulletins de paie au nom des propriétaires. Cette proposition n’est évidemment pas acceptable car elle part du principe que seuls les propriétaires engageraient leur responsabilité à l’égard des jockeys. Plus encore, elle ne permet pas de déterminer quel type de contrat pourrait exister entre les propriétaires et les jockeys.
Les associations des propriétaires ont donc refusé cette solution tout en insistant à plusieurs reprises pour que les services compétents de France Galop et du ministère puissent se rapprocher des services de la MSA notamment pour régulariser la situation des jockeys.
Les associations de propriétaires rappellent que les conditions permettant de retenir l’existence d’un lien de subordination entre les propriétaires et les jockeys quelques minutes avant et après la course et pendant la course, ne sont plus réunies aujourd’hui. Ainsi, depuis le début des discussions, les propriétaires exigent une réelle réflexion sur la notion de travailleur indépendant.
L’association des jockeys a renouvelé sa volonté de blocage des courses et les associations des propriétaires ne peuvent que le regretter.
Les associations de propriétaires restent plus que jamais ouvertes au dialogue avec les différents acteurs et souhaitent, plus que tout, que les intérêts de chacun soient préservés au nom de notre passion commune. »

RÉSULTATS DES CHALLENGES POUR L'ANNÉE 2017

30/11/2017

 

ChallengePartenaireOrdreNom
PlatMARKEL1Écurie CERDEVAL
 Obstacle REVERDY1Écurie OUEST RACING
  2Haras de MAGOUET
  3Stéphane SEIGNOUX
    
 AGCO (Cavalières & Gentlemen)
FITECO
1Liliane DENUAULT
  2Bernard ROCHETTE
  3Loic ÉDON